Mise en place d’une filière de création de Bois Raméal Fragmenté et développement de l’agroforesterie

Initié et développé par le Parc naturel depuis plus de cinq ans, le projet « BRF » a déjà permis de belles réalisations. En effet, un dispositif de 361 mètres de haie destinée à produire du BRF a été implanté. Deux maraichers bios ont mis en place des parcelles test et la toute première filière organisée de production à grande échelle de BRF a été mise sur pied. Il s’agit d’une approche expérimentale, innovante et tout à fait porteuse d’avenir pour le territoire. L’humus est la clé de voûte du fonctionnement du système sol. Cependant, son taux a fortement diminué sur les 60 dernières années. Cette chute drastique, liée pour partie à l’intensification du travail du sol et au manque de sources de matière organique, entraîne de nombreuses problématiques identifiées par la Commission européenne et vécues par les citoyens, les agriculteurs et les pouvoirs publics. Face à ce constat de déficit en matière organique dans les sols agricoles et autres problèmes qui en découlent, le Parc naturel souhaite apporter des éléments de réponse à l’agriculteur mais également aux citoyens et aux pouvoirs publics grâce à la valorisation du broyat issu des tailles des saules têtards. Incorporé aux premiers centimètres du sol, le broyat permet d’augmenter rapidement le taux d’humus et de restaurer la qualité et la fonctionnalité des sols agricoles. C’est ainsi qu’en 2014, 100 saules têtards ont été taillés ; ce qui a permis la production d’environ 64 m3 de broyat. Celui-ci a été valorisé chez un agriculteur et chez un maraîcher. Ce projet porteur d’avenir et d’espoir est un véritable tournant pour l’agriculture. Les visites d’informations auprès des agriculteurs se poursuivent ainsi que les visites techniques nécessaires à l’encadrement agronomiques d’une utilisation de BRF.

Le développement de l’agroforesterie est une démarche qui est menée en parallèle du projet BRF et en collaboration avec l’Association wallonne pour l’Agroforesterie pour autant que des perspectives existent en Région wallonne. En matière d’agroforesterie, le travail consiste actuellement à promotionner la technique auprès des agriculteurs.

Contact "Développement économique et Rural - Agriculture" : Hervé LUST - h.lust@pnpc.be - 068/54 46 02

Galerie photos

brf.jpg
brf_3.jpg
brf_2.jpg
voyage_tcs.jpg
voyage_tcs_2.jpg
brf_4.jpg
brf_5.jpg
brf_6.jpg