Urbanisme

Le Pays des Collines, c’est une succession de villages et hameaux éparpillés dans un paysage de vallons et de bocages.

C’est aussi un cadre de vie de qualité au sein duquel le souci de conservation du patrimoine paysager et architectural – relativement bien préservé – a abouti en 1997 à la reconnaissance du statut de Parc naturel pour la région.

La sauvegarde de ce patrimoine, c’est-à-dire le maintien de la mémoire collective, passe par sa restauration et/ou sa réaffectation.
Mais pour bien restaurer ou réaffecter, il est indispensable de bien connaître le bâtiment, de bien le comprendre.
En termes d’aménagement du territoire et d’urbanisation cohérente, il s’agit aussi de maintenir une âme urbanistique identitaire du Pays des Collines, qui s’exprime par le respect du bâti traditionnel.
Il faut donc veiller à concilier les projets d’architecture contemporaine qui répondent à des besoins et des exigences de la société actuelle. Au-delà de la conciliation des types d’architectures traditionnelles et contemporaines dans le paysage, l’adaptation même à la vie contemporaine d’une ancienne bâtisse est en soi un défi car les aménagements doivent se faire dans le respect de ce qui existe tout en permettant l’évolution et la valorisation du bâtiment